vous êtes ici : Home 07/08

ACTU

PORTES OUVERTES : 27 06 18 
de 14h à 18h
 
Atelier pour l'Intégration des DYS et des
Malvoyants : plus d'infos ICI
        
 

Contact

3, place de la Passerelle 01600 Trévoux
tel : 04 74 00 06 17
Mobile : 07 81 13 88 15
 
 
 
 

HelloAsso

Faire un don

2007Montmerle Belleville PDF Imprimer
Vendredi, 20 Août 2010 14:05

Concert à Montmerle

Dimanche 2 décembre 2007

Le cadre : Salle des fêtes de Montmerle s/Saône

Le thème : La PhilHarmonie de Belleville

Après un match aller réussit et une belle rencontre, place au match retour.
Comme souvent, la salle est peu adapté à des orchestres imposants comme les nôtres. Il est dommage de ne pouvoir se produire sur de belles scènes.

L'après midi commence par une répétition pour les morceaux communs. Il faut d'abord trouver une place, essayer de se mélanger un peu et assimiler rapidement la direction du nouveau chef. Musique langage universel

Première Partie : La philharmonie de Belleville débute le concert. Nous reconnaissons quelques mélodies (A legend from Yao, Moolight Serenade ou encore Piaf) et quelques découverte (Charles Chaplin, Taste of Honey). Sous la direction de Vincent Laibe, jeune chef d'orchestre, cette formation plus "petite" en nombre que l'Harmonie, nous démontre que le nombre ne fait pas tout et que la qualité et et le dynamisme est bien présent en eux.

Seconde Partie : L'Harmonie prend place en seconde partie. Tout commence dans le brouhaha et l' Odyssée peut démarrer.
Place au morceau de choix : l'Italienne à Alger de Rossini. On dira ce que l'on veut sur la musique classique et ses transcriptions pour harmonies. Quand le travail est bien fait, ça a quand même "de la gueule". Que l'on aime ou l'on n'aime pas, cette ouverture a de l'allure avec sa puissance, ces solos (notamment pour la douceur d'un son de Charline, notre talentueuse hautboïste). La suite est une reprise des morceaux du petit paumé (Guajira del sol et Couleur Chorus) pour finir par la folk dances.

Conclusion : Nous terminons ce concert par le regroupement des deux orchestres pour Celtic Festival et Wave.

La vrai fin de ce concert se fait autour d'un bon verre et d'une table bien garnie.

Merci à Belleville pour ce chaleureux accueil